Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Briefings sur réfugies  < Voir le détail

21.08.2018 (14:38)

Bulletin d’information du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés (le 21 août 2018)

Retour des réfugiés du territoire des États étrangers

Au cours de la journée écoulée, 56 réfugiés (14 femmes et 30 enfants) sont rentrés du Liban en Syrie en passant par les postes de contrôle "Jadeet-Yabus" et "al-Qusayr".

Au total, depuis le 18 juillet 2018, 7 462 réfugiés sont rentrés du Liban, dont 3 008 par le point de contrôle "Zemrani", 3 311 par le point de contrôle "Jadeet-Yabus", 657 par le point de contrôle "El Dabusia" et 486 par le point de contrôle "al-Qusayr".

318 personnes ont quitté le territoire jordanien par le point de contrôle Nasib.

Selon les données généralisées, 6 982 302 réfugiés syriens sont enregistrés dans 45 pays du monde, y compris 2 094 691 femmes et 3 560 974 enfants.

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 28 pays (Turquie, Liban, Allemagne, Jordanie, Iraq, Égypte, Pays-Bas, Autriche, Denmark, Grèce,  Suisse, Belgique, Roumanie, Italie, Espagne, Irlande, Malte, Pologne, Bosnie-Herzégovine, Luxembourg, Islande, Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Lettonie, Bulgarie) ont confirmé les données quantitatives du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens.

6 648 047 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays.(Turquie-3 545 293, Liban-976  002, Allemagne-534 011, Jordanie-668 123, Iraq-249 123, Egypte-498 986, Pays-Bas-74 998, Autriche-42 505, Danemark-17 995, Grèce-13 139, Suisse-6 702, Belgique-3 982, Italie-3 836, Roumanie-3 101,  Espagne-2 352, Irlande-1 729, Malte-1 289, Pologne-1 069, Bosnie-Herzégovine-1 630, Luxembourg-663, Croatie-530, Slovénie-460, Bulgarie-180, Hongrie-51, Slovaquie-43, République tchèque-39, Lettonie-19, Islande-197).

1 712 234 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 889 031, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 268, Irak - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149, Autriche – 68).

Au total, depuis le 30 septembre 2015,  237 060 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (71 115 femmes et 120 902 enfants).

Actuellement, 10 points de contrôle sont déployés et fonctionnent 24 heures par jour:

à la frontière syro-libanaise - cinq points de contrôle (Zemrani, Jadeet-Yabus (Zebedani), El-Dabusia (El-Arida), Tell-Kalah, Al-Qusayr (Kusayr));

à la frontière syro-jordanienne - un point de contrôle (Nasib);

sur le territoire de Syrie - deux points de contrôle (Abu-ed-Duhur, Salhiyah);

un point de contrôle aérien (Duvali);

 un point de contrôle maritime (Banias).

Les dirigeants syriens prennent des mesures actives pour accroître l'efficacité du processus de retour des réfugiés syriens du territoire des États étrangers.

Déplacement à l'intérieur du pays

À Khusham (province Deir ez-Zor), 9 personnes sont rentrées (femmes - 2, enfants - 5), depuis le 30 septembre 2015 - 47 053 personnes.

Au cours de la journée écoulée, 750 réfugiés (femmes - 214, enfants - 367), 115 unités d'équipement et 817 têtes de bétail ont été retirés de la zone de désescalade d'Idlib. Au total, depuis le 4 mars 2018, 27 455 personnes (femmes - 9 097, enfants - 12 755), 3 984 unités d'équipement et 43 377 têtes de bétail ont quitté cette zone.

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 219 385 personnes déplacées (365 817 femmes, 621 879 enfants) sont rentrées  sur le territoire syrien et, depuis le 1 janvier 2018, 137 023 personnes sont rentrées (femmes - 41 108, enfants - 69 874).

Villes, prêtes à recevoir des réfugiés

1 044 250 places dans 343 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés.

En outre, dans 295 villes des provinces Alep, Deir ez-Zor, Deraa, Lattaquié, Rakka, Reef Damas, Tartous, Hama, Homs, al-Suwayda, des travaux intensifs sont en cours pour développer des infrastructures d’accueil des réfugiés et des personnes déplacées. jusqu'à 1 000 000 de sièges.

Restauration de l’infrastructure

En vingt-quatre heures, 16 maisons ont été restaurées (Alep - 5, Damas - 5, Deir ez-Zor - 4, Homs - 2) et 2 sous-stations électriques à Damas.

On a défini le nombre des travaux pour la restauration d'installations socialement significatives et la disponibilité de matériaux de construction dans Mase (province Alep), et Akerba (province de Hama). Pour améliorer les conditions de vie des citoyens syriens, restaurer les infrastructures sociales il est nécessaire de livrer :

Mase - grader, camion-grue, 23 fenêtres, 6 mètres cubes de briques, 5 mètres cubes de ciment, 2.5 tonnes d'armature, 12 dalles de plancher, 500 kg de matériaux de finition, 1 300 m de conduites d'eau, 1 500 m de câble électrique pour la restauration de 5 bâtiments résidentiels et une école.

Akerba - tracteur, camion à benne, 15 fenêtres, 5 mètres cubes de briques, 3 mètres cubes de ciment, 2 mètres cubes de bois scié, 3 tonnes d'armature, 350 kilogrammes de matériaux de finition, 750 mètres de conduites d'eau, 600 mètres de câbles électriques pour reconstruire 4 maisons, un poste médical et une station d'eau.

Les chefs des organes d'autonomie locale ont préparé des demandes auprès du ministère des Travaux publics et du Logement pour recevoir des matériaux de construction destinés à la restauration d'installations importantes sur le plan social.

Au total sur le territoire de la République arabe syrienne:

222 établissements d'enseignement et 89 établissements médicaux ont été restaurés;

-294 km d'autoroutes ont été réparés (au cours des dernières 24 heures - 2.5 km);

-219.5 km de lignes électriques ont été posés (au cours des dernières 24 heures - 3 km);

-88 sous-stations électriques et 72 installations d'approvisionnement en eau ont été mises en service et deux complexes de combustible et d'énergie.

Actuellement, à Alep, Damas, Deir ez Zor, dans les provinces de Hama, Homs reconstruisent et réparent 67 écoles, 39 établissements préscolaires, 46 boulangeries, 45 stations de pompage, 39 sous-stations électriques, 32 établissements médicaux et 442 logements.

Aide humanitaire à la population syrienne

Dans le camp de réfugiés "Seiida-Zeinab" (province Damas), la fondation A. Kadyrov a organisé une manifestation caritative au cours de laquelle 400 vêtements ont été distribués.

Dans les régions Shayban-Pasha, Sheikh-Fars, El-Kadisiya, Sheikh-Hoder (Alep), une aide a été fournie à 30 familles des soldats syriens morts (un poids total de 150 kg) ont été distribués.

Au total, on a conduit 1 902 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 2 925.46 tonnes. 

343 personnes, y compris 220 enfants ont reçu l'aide médicale.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 88 750 résidents du pays.

Déminage

Les unités d'ingénierie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué les missions de déminage du terrain et des objets à Al-Gasbiyah, Al-Rastan, Sam-Ali de la province Homs.

On a déminé  4 hectares de terrain, 20 bâtiments, 1 km de routes.

On a détecté et détruit 51 explosifs, dont 10 engins explosifs improvisés. 

Au total, dans les provinces Homs et Damas on a déminé: 251.6 hectares de terrain, 775 bâtiments, 52.8 km de routes.  On a détecté et détruit 7 432 explosifs et 2 325 engins explosifs improvisés.

Accueil des réfugiés

Pour activer le processus de rapatriement des réfugiés, le "Mémo au retour des réfugiés en Syrie" a été changé, des informations ont été fournies sur la procédure d'amnistie à certaines catégories de citoyens et l'ajournement du service militaire (six mois à un an) pour les réfugiés rentrant de l'étranger introduit par des décrets distincts du président B. Assad).

Par les missions diplomatiques, les postes de contrôle aux frontières, les camps temporaires et les médias, un mémorandum sur les réfugiés est organisé à l’intention des citoyens syriens se trouvant hors du territoire national.

Dans les provinces d’Alep et de Hama, le programme d’État pour la restauration des colonies sur le territoire libéré des milices est en cours d’application. Le programme comprend trois étapes: préparation des infrastructures (approvisionnement en eau, électrification), assistance ciblée à la population, retour des résidents dans leurs lieux de résidence permanents. Les efforts déployés par les dirigeants de la Syrie contribuent à la revitalisation du processus de retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leur lieu de résidence permanente.

Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes.

Le Comité interministériel de coordination de la République arabe syrienne sur le retour des réfugiés sous la direction du ministre des affaires locales

et l'écologie, mène la coordination de toutes les mesures visant à contrôler le retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leurs lieux de résidence permanents, la préparation des lieux d’hébergement, la restauration des infrastructures et la conduite des actions humanitaires.

Les officiers du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés, avec l'appui de la police militaire, ont tenu des réunions de travail avec:

des représentants de l'administration d'Arza (province Hama) pour la réhabilitation d'infrastructures socialement importantes, l'assistance à la population locale et la création de conditions pour le retour des réfugiés.

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node2 isCompatibilityMode=false