Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Briefings sur réfugies  < Voir le détail

12.08.2018 (08:20)

Bulletin d’information du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés (le 12 août 2018)

Retour des réfugiés du territoire des États étrangers

Au cours de la journée écoulée, 142 réfugiés (43 femmes et 72 enfants) sont rentrés du Liban en Syrie en passant par les postes de contrôle "Jadeet-Yabus" et "El-Dabusiya".

Au total, depuis le 18 juillet 2018, 6 523 réfugiés sont rentrés du Liban, dont 2 972 par le point de contrôle "Zemrani", 2 616 par le point de contrôle "Jadeet-Yabus", 618 par le point de contrôle "El Dabusia" et 317 par le point de contrôle "al-Kussari". 318 personnes ont quitté le territoire jordanien par le point de contrôle Nasib.

Selon les données généralisées, 6 972 711 réfugiés syriens sont enregistrés dans 45 pays du monde, y compris 2 091 813 femmes et 3 556 082 enfants.

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 27 pays (Turquie, Liban, Allemagne, Jordanie, Iraq, Égypte, Pays-Bas, Autriche, Denmark, Grèce,Suisse, Belgique, Roumanie, Italie, Espagne, Irlande, Malte, Pologne, Bosnie-Herzégovine, Luxembourg, Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Lettonie, Bulgarie ) ont confirmé les données quantitatives du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens.

6 638 413 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays.(Turquie-3 533 822, Liban-976002, Allemagne-534 011, Jordanie-668 123, Iraq-251 157, Egypte-498 986, Pays-Bas-74 998, Autriche-42 505, Danemark-17 995, Grèce-13 139, Suisse-6 702, Belgique-3 982, Italie-3 836, Roumanie-3 101,Espagne-2 352, Irlande-1 729, Malte-1 289, Pologne-1 069, Bosnie-Herzégovine-1 630, Luxembourg-663, Croatie-530, Slovénie-460, Bulgarie-180, Hongrie-51, Slovaquie-43, République tchèque-39, Lettonie-19).

1 712 234 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 889 031, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 268, Iraq - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149, Autriche – 68).

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 236 121 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (70 801 femmes et 120 253 enfants).

Actuellement, 10 points de contrôle sont déployés et fonctionnent 24 heures par jour:

à la frontière syro-libanaise - cinq points de contrôle (Zemrani, Jadeet-Yabus (Zebedani), El-Dabusia (El-Arida), Tell-Kalah, Al-Qusayr (Kusayr));

à la frontière syro-jordanienne - un point de contrôle (Nasib);

sur le territoire de Syrie - deux points de contrôle (Abu-ed-Duhur, Salhiyah);

un point de contrôle aérien (Duvali);

 un point de contrôle maritime (Banias).

Les dirigeants syriens prennent des mesures actives pour accroître l'efficacité du processus de retour des réfugiés syriens du territoire des États étrangers.

Les autorités turques ont annoncé leur intention d'assurer le retour de 250 000 réfugiés syriens dans leur pays d'origine. Dans le cadre de cette initiative, une série de mesures sont mises en œuvre dans le nord de la Syrie pour créer des conditions favorables à la vie des civils.

Déplacement à l'intérieur du pays

288 Syriens ont retourné aux lieus de résidence:

-Homs - 205 (61 femmes et 104 enfants), au total du 1 janvier 2018 - 27 557 personnes.

dans la Ghouta orientale - 83 (24 femmes et 43 enfants), au total du 1 janvier 2018 - 74 873personnes.

Au cours des 24 dernières heures, le retrait des réfugiés de la zone de désescalade d'Idlib n'a pas été effectué, au total depuis le 4 mars 2018, 26 642 personnes ont quitté cette zone (8 873 femmes et 12 373 enfants), 3 869 unités d'équipement et 42 558 têtes de bétail.

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 216 510 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (364 934 femmes et 620 388 enfants).

Villes, prêtes à recevoir des réfugiés

336 500 places dans 76 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés.

En outre, dans les régions Adra, Nashabiyah, Najjha et Hirjillah de la province Damas, des travaux intensifs sont en cours pour créer des camps de réfugiés et de personnes déplacées d’une capacité totale de 90 000 places.

Restauration de l’infrastructure

Au cours de la journée, 12 maisons d'habitation ont été restaurées (Alep - 4, Marrat - 2, Damas - 6).

L'état de l'infrastructure, les installations importantes sociales, la disponibilité des matériaux de construction et des matériaux dans les établissements de Ein Tarma (province Damas), et Soueïda  (province Hama) a été évalué. Pour améliorer les conditions de vie des citoyens syriens, restaurer les infrastructures sociales il est nécessaire de livrer :

Ein Tarma - niveleuse, bulldozer, camion à benne basculante, 48 fenêtres, 16 mètres cubes de ciment, 3 tonnes d'armature, 750 kilogrammes de matériaux de finition, 6 500 mètres de conduites d'eau pour restaurer 7 maisons, une boulangerie et une station de pompage;

Soueïda - excavateur, camion à benne basculante, 23 fenêtres, 9 mètres cubes de ciment, 2 tonnes d'armature, 450 kg de matériaux de finition, 1 100 m de conduites d'eau, 1 500 m de câble électrique pour la restauration de quatre bâtiments résidentiels.

Les chefs des organes d'autonomie locale ont préparé des demandes auprès du ministère des Travaux publics et du Logement pour recevoir des matériaux de construction destinés à la restauration d'installations importantes sur le plan social.

Au total sur le territoire de la République arabe syrienne:

-89 établissements médicaux et 218 établissements d'enseignement ont été restaurés;

-277 km d'autoroutes ont été réparés (au cours des dernières 24 heures - 1,5 km);

-206 km de lignes électriques ont été posés (au cours des dernières 24 heures - 1.5 km);

-86 sous-stations électriques et 71 installations d'approvisionnement en eau ont été mises en service et deux complexes de combustible et d'énergie.

Actuellement, à Alep, Damas, Deir ez Zor, dans les provinces de Hama, Homs reconstruisent et réparent 49 écoles, 20 établissements préscolaires, 33 boulangeries, 33 stations de pompage, 14 sous-stations électriques, 15 établissements médicaux et 278 logements.

Aide humanitaire à la population syrienne

Au total, on a conduit 1 891actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 2 893.76 tonnes. 

Dans les villes Marrat et al-Salhiyah de la province Deir-ez-Zor, les médecins ont rendu l'aide médicale aux 5 personnes, y compris 2 enfants.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 87 664 résidents du pays.

Les unités d'ingénierie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué les missions de déminage du terrain et des objets à Ein Zaït, Tel-Bisa, Sam-Ali de la province Homs. On a déminé  5 hectares de terrain, 10 bâtiments, 0.5 km de routes. 

On a détecté et détruit 45 explosifs, dont 21 engins explosifs improvisés. 

Au total dans la province Homs :  215.8 hectares de terrain, 695 bâtiments, 42.3 km de routes.  On a détecté et détruit 6 811 explosifs et 2 138 engins explosifs improvisés.

Accueil des réfugiés

Dans les provinces d’Alep et de Hama, le programme d’État pour la restauration des colonies sur le territoire libéré des milices est en cours d’application. Le programme comprend trois étapes: préparation des infrastructures (approvisionnement en eau, électrification), assistance ciblée à la population, retour des résidents dans leurs lieux de résidence permanents. Les efforts déployés par les dirigeants de la Syrie contribuent à la revitalisation du processus de retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leur lieu de résidence permanente.

Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes.

Le bureau de la sécurité nationale et le ministère de la réconciliation de la République arabe syrienne coordonnent toutes les activités pour contrôler le retour des réfugiés, préparer les lieux de leur déploiement, restaurer les infrastructures et mener des actions humanitaires.

Les officiers du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés, avec l'appui de la police militaire, ont tenu des réunions de travail avec:

avec le gouverneur adjoint de la province du Homs, Dummar Al Ali, afin de résoudre les problèmes posés par le retour des réfugiés, en précisant les données sur les objets à restaurer pour déterminer la quantité de biens matériels;

avec les représentants de l'administration de Soueïda (province Hama), al-Salhiyah (province Deir ez Zor) sur les questions d'assistance dans la restauration des infrastructures et la création des conditions pour le retour des réfugiés.

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node3 isCompatibilityMode=false