Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Briefings sur réfugies  < Voir le détail

03.08.2018 (20:00)

Bulletin d’information du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés (le 3 août 2018)

Retour des réfugiés du territoire des États étrangers

Selon les données, le 1er août 2018, 189 personnes sont rentrées du territoire libanais par le poste de contrôle Jeydet-Yabus (Zebedani) (y compris 52 femmes et 98 enfants), 48 personnes par le point de contrôle El Dabusia (El-Arida) (y compris 18 femmes et 20 enfants).

Au total, depuis le 18 juillet 2018, 4 612 réfugiés sont rentrés du Liban, dont 2 893 par le point de contrôle Zemrani, 1 324 par le point de contrôle Jadeet-Yabus, 201 par le point de contrôle al-Kussari et 164 par le point de contrôle El Dabusia. 318 personnes ont quitté le territoire jordanien par le point de contrôle Nasib.

Selon les données généralisées, 7 135 633 réfugiés syriens sont enregistrés dans 45 pays du monde, y compris 2 147 096 femmes et 3 650 063 enfants.

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 25 pays (Turquie, Liban, Allemagne, Jordanie, Iraq, Egypte, Italie, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Belgique, Roumanie, Espagne, Irlande, Malte, Pologne, Bulgarie, Bosnie-Herzégovine, Luxembourg, Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, République tchèque, Lettonie),ont confirmé les données quantitatives du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens.

6 772 513 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays.(Turquie-3 541 572, Liban-976 065, Allemagne-697 878, Jordanie-666 596, 498 986, Iraq-Egypte-251 157, Pays-Bas-74 998, Autriche-42 505, Suisse-6 702, Belgique-3 982, Italie-3 836, Roumanie-3 101,Spain-2 352, Irlande-1 729, Malte-1 289, Pologne-1 069, Bosnie-Herzégovine-711, Luxembourg-663, Croatie-530, Slovénie-460, Bulgarie-180, Hongrie-51, Slovaquie-43, République tchèque-39, Lettonie-19).

1 712 234 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 889 031, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 268, Iraq - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149, Autriche – 68).

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 234 212 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (70 234 femmes et 119 368 enfants).

Actuellement on a déployé dix points de contrôle. Ce sont :

à la frontière syro-jordanienne - un point de contrôle (Nasib);

à la frontière syro-libanaise - cinq points de contrôle (Zemrani, Jadeet-Yabus (Zebedani), El-Dabusia (El-Arida), Tell-Kalah, Al-Qusayr (Kusayr));

sur le territoire de Syrie - deux points de contrôle (Abu-ed-Duhur, Salhiyah);

un point de contrôle aérien (Duvali);

un point de contrôle maritime (Banias).

Pour ramener les réfugiés dans des lieux de résidence d'avant-guerre, le gouvernement libanais mène des activités pour organiser des contacts avec les autorités syriennes, assurer le traitement des demandes de retour volontaire des citoyens syriens et le transport des réfugiés sur le territoire libanais.

Déplacement à l'intérieur du pays

326 syriens ont retourné aux lieus de résidence:

-Ghouta orientale - 102 personnes (29 femmes, 54 enfants), au total - 74 130 personnes;

-Homs - 198 personnes (55-femmes, 109-enfants ), au total - 112 820 personnes.

 4 familles sont revenues dans les quatre maisons restaurées à Hhsam (province Deir ez-Zor) - 26 personnes (femmes - 5, enfants - 14), au total depuis le 8 février 2018 - 7 326 personnes.

Au cours des dernières 24 heures, des réfugiés n’ont pas quitté des zones de désescalade Idlib.

Depuis le 4 mars 2018, 26 642 personnes (y compris 8 873 femmes et 12 373 enfants), 3 864 unités d'équipement et 42 560 pièces de bétail ont quitté la zone de désescalade Idlib.

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 446 247 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (362 012 femmes et 615 449 enfants).

 Villes, prêtes à recevoir des réfugiés

336 500 places dans 76 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés.

Restauration de l’infrastructure

L'état des infrastructures, les installations socialement importantes, la disponibilité des matériaux de construction à Tarik-El-Bab (Aleppo), à Zhisreyn, à Side (Dera), ont été évalués.

Pour améliorer les conditions de vie des citoyens syriens, restaurer les infrastructures sociales il est nécessaire de livrer :

Tarik-El-Bab – une grue automobile, un groupe électrogène diesel, un dumper, 16 fenêtres en duralumin, 6 m3 de ciment, 25 mètres cubes de bois, 450 kg de matériaux de finition, 1 200 m de câble électrique pour la restauration des écoles;

Zhisreyn - une grue automobile, 24 mètres cubes de ciment, 45 mètres cubes de bois scié, 32 dalles, 1200 mètres cubes de briques, 3200 m de tuyaux, 800 pièces hydrofugations, 48 fenêtres en duralumin, 3 000 m de câble électrique pour la restauration de deux bâtiments résidentiels et d'une sous-station électrique;

Sida – un dumper, 32 mètres cubes de ciment, 18 dalles, 230 mètres cubes de briques, 18 fenêtres en aluminium, 1400 m de câble électrique, deux postes de transformation pour la reconstruction des postes d'adduction d'eau et des écoles.

Les chefs des organes d'autonomie locale ont préparé des demandes auprès du ministère des Travaux publics et du Logement pour recevoir des matériaux de construction destinés à la restauration d'installations importantes sur le plan social.

Au total sur le territoire de la République arabe syrienne:

-89 établissements médicaux et 214 établissements d'enseignement ont été restaurés;

-269 km d'autoroutes ont été réparés (au cours des dernières 24 heures - 1 km);

-198.5 km de lignes électriques ont été posés (au cours des dernières 24 heures - 0.5 km);

-85 sous-stations électriques et 71 installations d'approvisionnement en eau ont été mises en service et deux complexes de combustible et d'énergie.

Aide humanitaire à la population syrienne

Au cours des dernières 24 heures, deux actions humanitaires ont été organisées, au cours desquelles des citoyens syriens ont reçu 11 tonnes de produits alimentaires.

À Kafer-Akkar (province Alep) la population a reçu 2.8 tonnes de cargaisons humanitaires (650 ensembles alimentaires).

À El Yadude (province Deraa), la population a reçu 2.6 tonnes de cargaisons humanitaires (650 ensembles alimentaires).

À Mazlum (province Deir ez Zor), la population a reçu 2.8 tonnes de cargaisons humanitaires (650 ensembles alimentaires).

À Dar-El-Keibira (province Homs), la population a reçu 2.8 tonnes de cargaisons humanitaires (650 ensembles alimentaires).

Dans les zones Alep : Shayban-Pasha, Sheikh-Fars, El-Kadisiya, Sheikh-Hoder, une aide a été fournie à 15 familles des soldats syriens morts (un poids total de 75 kg ont été distribués). De plus, les fonds A. Kadyrov ont distribué 1 tonne de pain dans la région de Kafer-Akkar.

Au total, on a conduit 1 883 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 2 872.36 tonnes. 

298 personnes, dont 160 enfants ont reçu des soins médicaux. 112 personnes (56 enfants) à Kafer-Akkar, 86 personnes (53 enfants) à Dar-El-Kebira, 86 personnes (53 enfants) à El Yadude, 6 personnes (3 enfants) à Hcham, 4 personnes (2 enfants) au point de contrôle Salhiyah et 4 personnes (3 enfants) à Mazlum.

Depuis décembre 2017, 9 267 syriens ont reçu des soins médicaux, dont 3 384 enfants.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 87 163 résidents du pays.

Les unités d'ingénierie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué les missions de déminage du terrain et des objets à Tel-Amari, Tel-Bisa, Nasir-Kharabesi de la province Homs.

On a déminé 3 hectares de terrain, 20 bâtiments, 1 km de routes. 

On a détecté et détruit 72 explosifs, dont 10 engins explosifs improvisés.

Au total dans la province Homs :  192.8  hectares de terrain, 600 bâtiments, 27.8 km de routes.  On a détecté et détruit 6 407 explosifs et 2 048 engins explosifs improvisés.

Accueil des réfugiés

Chef du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés, le général A. Tsygankov a rencontré le Ministre de la Défense de Syrie A. Ayub et le chef du Bureau de la sécurité nationale de Syrie A. Mamlyuk.
 Lors des entretiens, les parties ont discuté du retour des réfugiés syriens dans leur pays d'origine, ainsi que de la possibilité de former un quartier général de coordination interministériel en Syrie.

Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes.

Le bureau de la sécurité nationale et le ministère de la réconciliation de la République arabe syrienne coordonnent toutes les activités pour contrôler le retour des réfugiés, préparer les lieux de leur déploiement, restaurer les infrastructures et mener des actions humanitaires.

Les officiers du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés ont tenu une réunion de travail:

avec les représentants des autorités locales d' Alep sur la spécification de la situation opérationnelle et le nombre de civils souhaitant rentrer;

avec des représentants de l'administration de Duma et de Mazluma (province Deir-Ez-Zor) sur les questions d'exécution des actions humanitaires et de contrôle de la restauration des installations socialement importantes.

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node3 isCompatibilityMode=false