Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Briefings sur réfugies  < Voir le détail

31.07.2018 (09:15)

Bulletin d’information du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés (le 31 juillet 2018)

Retour des réfugiés du territoire des États étrangers

Selon les données actualisées, 832 personnes (femmes - 257, enfants - 392) ont quitté le territoire du Liban (par le point de contrôle non équipé Jadeet-Yabus (Zebedani)) depuis le 28 juillet 2018. La livraison des réfugiés a été effectuée avec l'aide du Ministère des affaires intérieures du Liban à Bate-Jinn syrienne.

Au total, depuis le 18 juillet 2018, 3 826 réfugiés sont arrivés du Liban, dont 2 846 à travers le poste de contrôle Zemrani.

980 personnes ont passé le point de contrôle non équipé Jadeet-Yabus. 318 personnes ont quitté le territoire de la Jordanie à travers le point de contrôle Nasib.

Selon les données généralisées, 7 156 987 réfugiés syriens sont enregistrés dans 45 pays du monde, y compris 2 070 979 femmes et 3 520 665 enfants.

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 23 pays (Turquie, Liban, Allemagne, Jordanie, Iraq, Égypte, Pays-Bas, Autriche, Suisse, Belgique, Roumanie, Espagne, Irlande, Malte, Pologne, Bosnie-Herzégovine, Luxembourg, Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Lettonie) ont confirmé les données quantitatives du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens.6 772 495 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays.(Turquie - 3 541 572, Liban 976 065, Allemagne 697 878, Jordanie 666 596, Iraq 251 157, Égypte 498 986, Pays-Bas 74 998, Autriche 42 505 Suisse 6 702 Belgique 3 982, Roumanie - 3 101, Espagne - 2 352, Irlande - 1 729, Malte - 1 289, Pologne - 1 069, Bosnie-Herzégovine - 711, Luxembourg - 663, Croatie - 530, Slovénie - 458, Hongrie - 51, Slovaquie - 43, République Tchèque - 39, Lettonie - 19)

1 712 234 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 889 031, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 268, Iraq - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149, Autriche – 68).

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 233 638réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (70 060 femmes et 119 064 enfants).

À l'heure actuelle, trois points de contrôle (Zemrani, Nasib, Abu-ed-Duhur) ont été entièrement déployés.

On déploie quatre filiales du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés - Salhiyah, Palmira (Zaza), à l'aéroport international de Duval et au port international de Banias.

Déplacement à l'intérieur du pays

Dans le lieu de résidence sont revenus :

-Ghouta orientale - 89 citoyens syriens (femmes - 28, enfants - 51), au total - 73 820 personnes;

-Busar al-Khariri et Museifra (province Deraa) - 3487 civils, dont 1046 - femmes et 1984 - enfants.

Au cours des dernières 24 heures, des réfugiés n’ont pas quitté des zones de désescalade Idlib et Sud-Ouest.

Depuis le 4 mars 2018, 26 642 personnes (y compris 8 873 femmes et 12 373 enfants), 3 864 unités d'équipement et 42 560 pièces de bétail ont quitté la zone de désescalade Idlib.

Depuis le 27 juin 2018, 46 501 personnes ont quitté la zone de désescalade du sud-ouest, dont 7 418 ont été placées dans les camps de réfugiés «Jebab», «Rasas» et «Koum el-Vassia». Au cours des dernières 24 heures 70 réfugiés ont quitté ces camps. Actuellement, 1 329 personnes  se trouvent dans ces camps (419 femmes et 713 enfants).

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 190 876 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (357 263 femmes et 605 551 enfants).

18 citoyens syriens (6 femmes et 8 enfants) ont retourné dans les maisons restaurées Hhsam (province Deir ez Zor), et depuis le 8 février 2018, 7 273 personnes.

 Villes, prêtes à recevoir des réfugiés

336 500 places dans 76 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés.

Restauration de l’infrastructure

L'état de l'infrastructure, les installations socialement importantes, la disponibilité des matériaux de construction et des matériaux dans les villes Nashabia et Jaubar (province Reef-Damas) ont été évalués.

Pour aider les citoyens syriens et créer des conditions favorables au retour des réfugiés, il est nécessaire d'allouer du matériel et des fournitures :

Nashabia - un camion grue, deux camions bennes, une pelle, deux groupes électrogènes diesel, 52 fenêtres en duralumin, 150 mètres cubes de ciment, 350 m de tuyaux, 35 mètres cubes de bois sciés pour la restauration de trois boulangeries et six habitations;

Jaubar - un générateur diesel, 10 fenêtres en duralumin, 5 mètres cubes de ciment, 120 m de tuyaux, 20 tonnes de gravier, 15 m³ de bois pour la restauration de deux écoles, deux boulangeries et des routes.

Les chefs des organes d'autonomie locale ont préparé des demandes auprès du ministère des Travaux publics et du Logement pour recevoir des matériaux de construction destinés à la restauration d'installations importantes sur le plan social.

Au total sur le territoire de la République arabe syrienne:

-89 établissements médicaux et 214 établissements d'enseignement ont été restaurés;

-266 km d'autoroutes ont été réparés (au cours des dernières 24 heures - 1,5 km);

-197 km de lignes électriques ont été posés (au cours des dernières 24 heures - 2 km);

-84 sous-stations électriques et 71 installations d'approvisionnement en eau ont été mises en service et deux complexes de combustible et d'énergie.

Aide humanitaire à la population syrienne

A Sukari (province Alep), des représentants de la Fondation A.Kadyrov ont mené une action pour donner aux résidents une tonne de pain.

Au total, on a conduit 1 877 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 2 855.76 tonnes. 

À Salhiya, cinq réfugiés ont reçu des soins médicaux, y compris trois enfants. A El Husseinia (province Deir ez Zor), quatre Syriens, y compris deux enfants.

Au cours des dernières 24 heures, une assistance médicale a été fournie à neuf réfugiés, y compris cinq enfants.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 86 751 résidents du pays.

Les unités d'ingénierie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué les missions de déminage du terrain et des objets à Ain-Hussein-Shemadia, Tel-Bisa, Nasiri-Kharabesi de la province Homs. On a déminé  4 hectares de terrain, 5 bâtiments, 2,5 km de routes.  On a détecté et détruit 51 explosifs, dont 8 engins explosifs improvisés.

Au total dans la province Homs :  183,8 hectares de terrain, 555 bâtiments, 22,8 km de routes.  On a détecté et détruit 6 208 explosifs et  2 030 engins explosifs improvisés.

Accueil des réfugiés

Le 30 juillet 2018, la délégation interministérielle de la Fédération de Russie a tenu des réunions de travail avec les représentants du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et la délégation de la République arabe syrienne dans le cadre de la dixième réunion internationale sur la Syrie.

Le représentant permanent de la Syrie auprès des Nations Unies, Bashar Jaafari, a exprimé la volonté de la direction de son pays de communiquer avec toutes les organisations internationales pour régler la question du retour des réfugiés syriens.

La direction de Syrie a poursuivi ses travaux sur la création d'un quartier général opérationnel pour l'organisation du retour des réfugiés, qui comprendra des représentants autorisés des ministères et départements intéressés de Syrie.

Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes.

Le bureau de la sécurité nationale et le ministère de la réconciliation de la République arabe syrienne coordonnent toutes les activités pour contrôler le retour des réfugiés, préparer les lieux de leur déploiement, restaurer les infrastructures et mener des actions humanitaires.

Une réunion de travail avec des représentants de l'autonomie locale de Kafer-Raa (province Hama) et Avenat-El-Kabira (province Alep) sur l'assistance à la restauration des infrastructures et la création de conditions de retour des réfugiés a été organisée.

Des problèmes et les données sur la quantité nécessaire d'équipement spécial et le volume de matériaux de construction et de finition ont été discutés.

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node3 isCompatibilityMode=false