Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Briefings sur réfugies  < Voir le détail

23.07.2018 (20:06)

Bulletin d’information du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés (le 23 juillet 2018)

I. Retour des réfugiés

Au cours des dernières 24 heures, on n’a pas effectué le déplacement des réfugiés sur le territoire de la République arabe syrienne.

Deux points de contrôle - Zemrani à la frontière avec le Liban (province Rif-Damas) et Nasib à la frontière syro-jordanienne (province Deraa) fonctionnent 24 heures sur 24.

On forme l'administration dans trois points de contrôle «Abu-ed-Duhur», «Salhiyah» et «Palmyra».

Selon les données généralisées, 6 905 685 réfugiés syriens sont enregistrés dans 45 pays du monde, y compris 2 071 706 femmes et 3 521 899 enfants.

1 714 588 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 891 364, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 357, Iraq - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149).

Nombre de réfugiés syriens, exprimé le désir de rentrer chez lui (personnes)

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 11 pays (Jordanie, Liban, Allemagne, Irak, Malte, Bosnie Herzégovine, Luxembourg, Slovénie, Hongrie, République Tchèque, Slovaquie) ont confirmé les données quantitatives du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens. 2595371 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays. (Jordanie - 667018, Liban - 976 064, Allemagne - 697 878 ​​Irak - 251 157, Malte - 1289, Bosnie-Herzégovine - 711, Luxembourg - 663, Slovénie - 458, Hongrie - 51, République Tchèque - 39, Slovaquie - 43).

II. Déplacement à l'intérieur du pays

311 personnes (y compris 84 femmes et 97 enfants) ont quitté la zone sud-ouest de désescalade, en passant le point de contrôle «Kafer-Chams».

De plus, 1 781 personnes (y compris 328 femmes et 494 enfants) ont quitté Djaba pour Idlib. On a utilisé 56 bus, pour transporter les membres des formations militaires illicites et leurs familles.

Retour des réfugiés par des points de contrôle par jour (personnes)

118 personnes (40 femmes, 47 enfants), 9 personnes (2 femmes, 5 enfants) et 197 personnes (52 femmes, 64 enfants) sont rentrées dans les mansions restaurées de Ghûta oriental (Damas), Hcham (province Deir-ez-Zor) et Homs. Au cours des dernières 24 heures, 324 personnes sont retournées. Au totale 5 372 familles (80 441 personnes, y compris dans la Ghûta oriental - 73 053 personnes, à Hcham - 7195 personnes et à Homs - 197 personnes).

Retour des réfugiés dans les villes par jour (personnes)

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 418 023 réfugiés ont retourné dans les maisons sur le territoire de la République arabe syrienne, y compris 232 457 de l'étranger, (pour la semaine dernière - 2 161 personnes (648 femmes, 1334 enfants)), y compris de l'étranger 332 personnes (92 femmes, 137 enfants).

II. Villes, prêtes à recevoir des réfugiés

336 500 places dans 76 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés dans les villes de la République:

dans la province Rif-Damas - 73 600 places

Duma

39 000

al-Shafuniya

200

Khaush-duara

150

Misraba

300

Ayn-Zrekiya

150

Modiara

1 500

Bayt-Sava

1 500

Mokhammadiya

450

Dzhisreyn

1 000

Aftriss

450

Zamalka

2 000

Beyt-Nayem

300

Kafer-Batna

1 500

Khaush-el-Ashari

450

Nashabiya

600

al-Rikhan

300

Sakba

2 500

Khaush-el-Hanun

300

Khazze

1 000

Khaush-Kubayat

300

Khazrama

200

Arbin

4 000

Khammuriya

2 000

al-Kasa

1 000

Khaush-el-Salkhiya

200

Dzhaubar

5 000

Ayn-Terma

2 000

Kuteyfa

700

Kharasta-el-Basal

3 000

Dumeyr

1 250

Utaya

300

dans la province Alep - 134.350 places

Deyr-khafer

4 000

Sfira

35 000

al-Akhmadiya

3 150

Aziziya

3 400

al-Kiyariya

5 600

Kabtin

2 400

Tel-Sus

4 350

Abu-Dzhreyn

3 200

Akula

7 400

Abu-Drikha

3 100

Khasaf

8 000

Zra

3 850

Maskanakh

4 500

Tel-Aran

12 400

Vadkha

2 300

Tel-Abur

3 700

al-Makhmudiya

4 200

Tel-Khasel

8 400

Rasm-Falekh

2 600

Terkan

2 500

Atshanat-Khasib

4 900

Kabra

1 150

Abu-Makhmud-Dakham-Khamad

2 850

Blat

1 400

dans la province Homs - 64000 places

Homs

20 000

al-Rastan

14 000

Tel-Bisa

11 000

Kafer-Lakha

8 000

Zaafarana / deyr-fur

10 000

Izeddin

1 000

dans la province Hama - 10600 places

Salamia

1 600

Skalbia

2 000

Maharda

7 000

dans la province Deir ez-Zor - 4500 places

Deir-ez-zor

10 000

Marat

4 000

Mazlum

3 000

Salkhi

1 000

al-Khuseyniya

5 000

al-Tabiya

5 000

Khsham

8 000

Khatla

9 000

dans la province East Calamun - 8950 places

al-Nasriya

750

Dzheyrud

3 500

Rukheyba

4 700

III. Restauration de l’infrastructure

Au cours des dernières 24 heures, on a réparé 39 maisons à Homs et Damas.

On a défini le nombre des travaux pour la restauration d'installations socialement significatives à Tel-Bissa, Zaufarana et er-Rastan (province Homs). Pour restaurer les bâtiments de trois centres médicaux, deux écoles locales, trois stations de pompage d'eau et une sous-station électrique il est nécessaire d’effectuer la fourniture de matériaux de construction et de couverture, ainsi que l'équipement pour la station de pompage d'eau.

Sur la route Tell-Bisa – al-Rastan (9,5 km) de la province Homs on a réparé la route. Actuellement on effectue l'installation des séparateurs routiers. On effectue la restauration de l'éclairage routier (86%).

On effectue l'installation des supports de ligne de transmission principale le long de la section de route Homs et Hama. Il faut installer 137, on a déjà installé 12.

On a défini le nombre des travaux pour la restauration d'installations socialement significatives et la disponibilité de matériaux de construction dans deux villes:

Kafer-Laha, Iseddin (province Homs).

Pour améliorer les conditions de vie des citoyens syriens, restaurer les infrastructures sociales il est nécessaire de livrer :

- Kafer-Laha - 41 mètres cubes de brique (ou blocs de béton), huit mètres cubes de ciment, 47 fenêtres pour la restauration de sept maisons, l'équipement pour la restauration d'une station de pompage et d'une boulangerie, un excavateur et un bulldozer pour l'excavation et le déblaiement des décombres, trois camions pour l'enlèvement des ordures, 12 supports pour la pose de 576 m de lignes électriques, 570 couvertures, trois cuisines de campagne, douze tentes pour l'accueil des personnes déplacées;

- Iseddin - 18 mètres cubes de brique (ou blocs de béton), trois mètres cubes de ciment, 19 fenêtres pour la restauration de trois maisons et une unité médicale, un excavateur et bulldozer pour l'excavation et le déblaiement des gravats, un camion grue, deux camions pour l'élimination des ordures, l'équipement pour la restauration d'une station de pompage et une boulangerie.

Au total sur le territoire de la République arabe syrienne:

-89 établissements médicaux et 213 établissements d'enseignement ont été restaurés (pour une semaine 11 et 8) ;

-257 km d'autoroutes ont été réparés (pour une semaine - 12 km);

-187 km de lignes électriques ont été posés (pour une semaine - 18);

-83 sous-stations électriques et 69 installations d'approvisionnement en eau ont été mises en service (pour une semaine -11 et 8) et deux complexes de combustible et d'énergie.

V. Aide humanitaire à la population syrienne 

Au cours des dernières 24 heures, dans le cadre de l'action humanitaire, 2,8 tonnes de nourriture (650 sets) ont été distribuées à Hatla (province Deir-ez-Zor).

Analyse de la livraison de l'aide humanitaire par jour (tonnes)

Au total, on a conduit 1 872 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 2 810.66 tonnes. 

Les représentants du Fonds régional A.Kadyrov ont organisé une action humanitaire et ont distribué une tonne de pain aux habitants à Salah-Adin (province Alep).

Les cargaisons humanitaires, livrés le 21 juillet 2018 par avion An-124 des Forces aérospatiales russes du territoire de la France, seront distribués dans les villes des provinces Deir-ez-Zor, Rif-Damas et Homs.

Dans les villes Mazlum et Salhiah de la province Deir-ez-Zor, les médecins ont rendu l'aide médicale aux 10 personnes, y compris 5 enfants.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 86 011 résidents du pays.

Les unités d'ingénierie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué les missions de déminage du terrain et des objets à er-Rastan, el-Gasbia, Kafer-Laha de la province Homs. On a déminé 2.2 hectares de terrain, 15 bâtiments, 1.7 km de routes. On a détecté et détruit 44 explosifs, dont 12 engins explosifs improvisés.

Au total dans la province Homs : 169 hectares de terres; 477 bâtiments ; 14 km de routes ont été déminés. On a détecté et détruit 5 832 explosifs et 1 937 engins explosifs improvisés.

VI. Accueil des réfugiés
Aujourd'hui, il est prévu de tenir une réunion de travail des responsables du Centre d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés avec la direction de la province Homs dans le but de résoudre les problèmes du retour des réfugiés et de créer les conditions nécessaires à leur enregistrement et à leur placement.Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes. Le statut des anciens membres des formations militaires illicites de la population résidant dans les territoires précédemment occupés et toutes les personnes déplacées à l'intérieur de leur propre pays est en cours d'établissement.

Le ministère de la gestion et de l'écologie municipales, en collaboration avec les ministères et comités compétents, poursuit ses travaux sur la restauration de l'économie nationale.

Le Comité national supérieur pour les réfugiés met en œuvre un ensemble de mesures pour la sécurité sociale des réfugiés.

La police effectue la préparation du transport pour le transport des migrants.

Le bureau de la sécurité nationale et le ministère de la réconciliation de la République arabe syrienne coordonnent toutes les activités pour contrôler le retour des réfugiés, préparer les lieux de leur déploiement, restaurer les infrastructures et mener des actions humanitaires.

Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node5 isCompatibilityMode=false