Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Actualités  < En détail

11.02.2019 (11:00)

Bulletin d'information du Centre pour la réconciliation des belligérants et le contrôle du déplacement des réfugiés (11 février 2019)

Retour des réfugiés du territoire des États étrangers

En 24 heures, 1 048 personnes sont rentrées en République arabe syrienne depuis le territoire d'États étrangers, dont 282 réfugiés du Liban par les points de contrôle Jadeet-Yabus et Tell-Kalah (85 femmes et 144 enfants). Par le point de contrôle "Nasib" - 766 citoyens syriens (femmes - 230, enfants - 391).

Au total, depuis le 18 juillet 2018, 130 452 personnes sont rentrées du territoire d'États étrangers, notamment:

du Liban: 53 407, par les points de contrôle Jadeet-Yabus - 31 741, Tel-Kallah - 14 632, El-Dabusia - 1 834, El-Kusair - 854, Zemrani - 4 346.

de Jordanie par le point de contrôle "Nasib" - 77 045 personnes (femmes - 23 140, enfants - 39 278).

Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, au 1 décembre 2018, on comptait 6 675 308 réfugiés syriens officiellement enregistrés sur les territoires de 45 États, dont 2 002 592 femmes et 3 404 407 enfants.

45 ambassades russes dans les pays étrangers, où les réfugiés syriens se trouvent, 30 pays (Turquie, Liban, Allemagne, Jordanie, Iraq, Égypte, Pays-Bas, Autriche, Denmark, Grèce,  Suisse, Chypre, Belgique, Roumanie, Italie, Espagne, Irlande, Malte, Pologne, Bosnie-Herzégovine, Luxembourg, Islande, Croatie, Slovénie, Hongrie, Slovaquie, République Tchèque, Lettonie, Bulgarie, Argentine) ont confirmé les données quantitatives du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, en ce qui concerne la présence dans ces pays des citoyens syriens.

6 345 760 syriennes se trouves sur les territoires de ces pays. (Turquie - 3 622 366, Liban - 948 849, Jordanie - 671 551, Allemagne - 534 011, Irak - 252 526, Égypte - 132 553, Pays-Bas - 74 998, Autriche - 42 505, Danemark - 17 995, Grèce - 13 139, Suisse - 6 702, Chypre - 5 899, Belgique - 3 982, Italie - 3 836, Roumanie - 3 101, Espagne - 2 352, Irlande - 1 729, Argentine - 1 496, Malte - 1 289, Bosnie-Herzégovine - 1 630, Pologne - 1 069, Luxembourg - 663, Croatie - 530, Slovénie - 460, Islande - 197, Bulgarie - 180, Hongrie - 51, Slovaquie - 43, République tchèque - 39, Lettonie - 19). 

1 712 264 syriens ont exprimé le désir de retourner dans leur pays d'origine. (Liban - 889 031, Turquie - 297 342, Allemagne - 174 897, Jordanie - 149 268, Iraq - 101 233, Égypte - 99 834, Danemark - 412, Brésil - 149, Autriche – 68, Argentine - 30).

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 359 732 réfugiés sont retournés dans leurs foyers en République arabe syrienne (107 949 femmes et 183 357 enfants).

Actuellement, 10 points de contrôle sont déployés et fonctionnent 24 heures par jour:

à la frontière syro-libanaise - cinq points de contrôle (Zemrani, Jadeet-Yabus (Zebedani), El-Dabusia (El-Arida), Tell-Kalah, Al-Qusayr (Kusayr));

à la frontière syro-jordanienne - un point de contrôle (Nasib);

sur le territoire de Syrie - deux points de contrôle (Abu al-Duhur, al-Salhiyah);

un point de contrôle aérien (Duvali);

 un point de contrôle maritime (Banias).

Les dirigeants syriens prennent des mesures actives pour accroître l'efficacité du processus de retour des réfugiés syriens du territoire des États étrangers.

Déplacement à l'intérieur du pays

70 Syriens ont retourné aux lieus de résidence:

dans la Ghouta orientale  - 70 (femmes - 21, enfants - 37). Au total, depuis le 30 septembre 2015 -  139 410 personnes (femmes - 42 009, enfants- 69 203);

ont regagné leur lieu de résidence dans les provinces de Deir ez-Zor et Damas par le point de contrôle "al-Salhiyah".

Depuis le 25 août 2018, 37 778 revenues (femmes - 12 836, enfants - 17 527), 2 167 unités d'équipement et 2 260 têtes de bétail.

Le retrait des civils de la zone de désescalade d'Idlib n'a pas été effectué.

Au total, depuis le 4 mars 2018, 44 736 personnes (femmes - 14 413, enfants - 20 398), 4 751 unités d'équipement et 54 841 têtes de bétail ont quitté cette zone.

Au total, depuis le 30 septembre 2015, 1 276 712 personnes déplacées (385 329 femmes, 647 363 enfants) sont rentrées  sur le territoire syrien et, depuis le 1 janvier 2019, 8 116 personnes sont rentrées (femmes - 2 770, enfants - 3 597).

Villes et localités, prêts à accueillir des réfugiés

1 497 650 places dans 412 villes ont été préparées pour accueillir et héberger les réfugiés.

Restauration de l’infrastructure

En 24 heures, on a restauré: sept bâtiments résidentiels (Smah (province Hama) - deux, Djerud (province Damas) - deux, Etbaah (province Daraa) - deux, Al-Tabiyah (province de Deir-Ez-Zor) - une, une  sous-station électrique à Rasm-Bakru (province Alep).

On a défini le nombre des travaux pour la restauration d'installations socialement significatives et la disponibilité de matériaux de construction dans Nachabia (province Damas) et Djaddua (province Hama). Pour améliorer les conditions de vie des citoyens syriens, restaurer les infrastructures sociales il est nécessaire de livrer :

Nachabia - niveleuse, camion à benne, 6 mètres cubes de briques, 22 fenêtres, 5 tonnes d'armature, 600 kilogrammes de matériaux de finition, 800 mètres de conduites d'eau, 900 mètres de câbles électriques, 6 mètres cubes de ciment pour reconstruire 5 maisons, une école et un hôpital.

Djaddua - excavateur, camion à benne, 25 fenêtres, 7 mètres cubes de briques, 6 mètres cubes de ciment, 4 tonnes d'armature, 650 kg de matériaux de finition, 2 000 mètres de conduites d'eau, 1 000 mètres de câbles électriques pour reconstruire 7 maisons et une station d'eau.

Les chefs des organes d'autonomie locale ont préparé des demandes auprès du ministère des Travaux publics et du Logement pour recevoir des matériaux de construction destinés à la restauration d'installations importantes sur le plan social.

Au total depuis le 18 juillet 2018 sur le territoire de la République arabe syrienne:

810 établissements d'enseignement et 137 établissements médicaux ont été restaurés;

on a restauré 5 pont automobiles et 999.8 km (par jour - 0.8 km) d'autoroutes;

920 km (par jour - 1 km) de lignes électriques ont été posés;

126 installations d'approvisionnement en eau, 152 boulangeries, 590 sous-stations électriques, 14 256 entreprises industrielles ont été mises en service.

Actuellement, dans les provinces Alep, Damas, Deir ez Zor, Lattaquié, Hama, Homs, Daraa, al-Suwayda, al-Quneitra on a reconstruit et réparé 212 écoles, 178 établissements préscolaires, 194 boulangeries, 238 stations de pompage, 207 sous-stations électriques, 194 établissements médicaux et 2 247 logements et 93 édifices religieux.

Aide humanitaire à la population syrienne

Au cours de la journée passée à Habbaria (province Hama), la partie russe a mené une action humanitaire au cours de laquelle  2.16 tonnes ont été distribués.

Au total, on a conduit 2 061 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 3 258.01 tonnes. 

Les unités des forces armées de la Syrie et le groupement des Forces armées russes en Syrie ont assuré le passage sûr d'une partie du convoi humanitaire de l'ONU vers le camp de réfugiés d'Al-Rukban.

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 104 713 résidents du pays.

Déminage

Les unités de génie des Forces armées de la République arabe syrienne ont effectué des opérations de déminage dans la région et les installations à Trunja, Kseiba, Nafa (province al-Quneitra).

On a déminé 2.1 hectares de territoire. On a détecté et détruit 12 explosifs.

Au total, on a déminé: 1 886.5 hectares de terrain, 3 317 bâtiments, 273.4 km de routes.  On a détecté et détruit 18 484 explosifs et 5 414 engins explosifs improvisés.

Accueil des réfugiés

Dans les provinces d’Alep et de Hama, le programme d’État pour la restauration des colonies sur le territoire libéré des milices est en cours d’application. Le programme comprend trois étapes: préparation des infrastructures (approvisionnement en eau, électrification), assistance ciblée à la population, retour des résidents dans leurs lieux de résidence permanents.

Le secteur bancaire du pays a intensifié ses efforts pour attirer des fonds d'investisseurs privés afin de revitaliser le secteur et de relancer les affaires. La Banque centrale de Syrie a annoncé l'émission de certificats de dépôt d'une valeur nominale d'environ 230 000 dollars américains, assortis d'un taux d'intérêt annuel de 4.5%. Au cours de la semaine en cours, la dynamique positive de l'indice du marché des valeurs mobilières a été notée. La croissance était de 109 points. Les prix des actions de sept des onze sociétés financières ont augmenté.

L'Université d'État syrienne "Euphrate" a alloué 400 000 dollars américains pour la restauration des laboratoires d'enseignement détruits dans les collèges de sa succursale de Khasek.

Dans le cadre du processus de réconciliation et de la mise en œuvre du décret présidentiel sur l'amnistie, des efforts sont en cours dans la province de Khasek pour réglementer le statut des déserteurs et des personnes qui évitent le service militaire. À ce jour, 640 personnes ont passé la procédure judiciaire.

Les efforts déployés par les dirigeants de la Syrie contribuent à la revitalisation du processus de retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leur lieu de résidence permanente.

Les Comités de réconciliation nationale, créés dans les provinces et les grandes villes (sous la direction des administrations, de la police, des cheiks, des représentants des organisations publiques et de l'opposition), poursuivent les négociations sur l'adhésion au régime de la cessation des hostilités, le transfert volontaire aux côtés du gouvernement et la reddition des armes.

Le Comité interministériel de coordination de la République arabe syrienne sur le retour des réfugiés sous la direction du Ministre des affaires locales et l'écologie H.Mahluf, des activités sociales et économiques sont menées pour activer le processus de restauration des infrastructures du pays, toutes les mesures nécessaires sont prises pour renvoyer les réfugiés de l'étranger et les personnes déplacées dans leurs lieux de résidence permanents.

Les officiers du Centre de conciliation des parties belligérantes et de contrôle du déplacement des réfugiés en République arabe syrienne ont tenu une réunion de travail avec le président du Comité pour la stabilisation sociale de la zone démilitarisée d'Idlib.

La surveillance de la vie, de la restauration des infrastructures, de la situation sociale et de la satisfaction des besoins essentiels dans les centres d'hébergement temporaire "Abraj Al Muhayam" et "Jenderia" des provinces Hama et Latakia, respectivement, a été effectuée.

Le suivi de la restauration des infrastructures à al-Husainiyah (province Deir Ez-Zor) et au point de contrôle Nasib (province Daraa) a été effectué.

1 2 3 4 5
-Not voted-
Estimer l’information sur cette page
Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node1 isCompatibilityMode=false