Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Actualités  < En détail

07.11.2018 (17:04)

Comités de coordination russes et syriens sur le retour des réfugiés se réunissent à Moscou

Le retour des citoyens syriens dans les lieux de résidence a une tendance positive.

À ce jour, 1507515 citoyens syriens sont revenus dans le pays, dont 1246975 personnes déplacées à l'intérieur de leur pays et 260540 réfugiés de l'étranger.

Au cours de la semaine écoulée, 7 028 citoyens syriens sont rentrés chez eux, dont 5 241 personnes  de territoires de pays étrangers et 1 787 personnes de diverses régions du pays.

Le retour des réfugiés dans le pays a considérablement augmenté, principalement depuis le début du fonctionnement du point de contrôle Nasib.

Le Liban et la Jordanie sont les plus actifs dans le domaine du retour des citoyens syriens chez eux. Les dirigeants libanais sont prêts à retourner environ 200 000 réfugiés en Syrie jusqu’ à la fin de l'année. Il s’agit d’un retour volontaire, conformément aux principes fondamentaux des Nations Unies.

Une dynamique positive persiste également dans le processus de restauration des installations et infrastructures sociales. Au cours de la semaine écoulée, on a réparé : 149 bâtiments résidentiels, 2 écoles, un établissement médical, un jardin d'enfants, une installation d'approvisionnement en eau, 4 boulangeries, 3 sous-stations électriques, 8 entreprises industrielles.

Dans 312 villes, les travaux de restauration se poursuivent. On reconstruit :  194 écoles, 175 établissements préscolaires, 173 boulangeries, 200 stations de pompage d’eau, 177 sous-stations électriques,

168 institutions médicales, 1994 bâtiments résidentiels et 88 lieux de culte.

Afin de maintenir des conditions pour le retour des réfugiés et des personnes déplacées dans leur pays d'origine, on organise des activités humanitaires. Des actions sont régulièrement organisées dans les zones de résidence permanente des citoyens syriens et dans les lieux d'hébergement temporaire pour les réfugiés.

Il existe un problème autour la situation du camp de réfugiés Rukban, qui se trouve sur le territoire sous contrôle de la coalition antiterroriste internationale. La situation dans ce camp est critique. . Ses habitants survivent dans les conditions les plus difficiles.

Dans le même temps, du fait de la réticence de la partie américaine à assurer la sécurité du convoi dans la zone de 55 kilomètres autour de la base militaire à Al-Tanf, l'aide humanitaire n'a pas pu être livrée aux Syriens.

Malgré tous les obstacles, grâce aux efforts conjoints du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes et du contrôle des mouvements de réfugiés, ainsi que d’état-major général de la coordination interministérielle syrienne, cette situation a été réglée. Les Forces armées russes ont assuré la protection et la défense de la colonne automobile avec une cargaison et une action humanitaire a eu lieu le 3 novembre. Le premier convoi humanitaire est arrivé au camp Rukban.

Mais les convois humanitaires ne résoudront pas les problèmes de plus de cinquante mille personnes dans le camp. Il faut retourner ces Syriens, qui se trouvent dans une situation de vie difficile, dans leurs lieux de résidence permanente. Et cela doit être effectué immédiatement. .

Les Forces armées russes er ces les collègues syriens, sont prêts à continuer à fournir une assistance et un soutien complets dans le cadre des activités humanitaires et du retour des réfugiés de la zone de 55 kilomètres autour de la base militaire américaine Al-Tanf dans leurs lieux de résidence permanente.

Le sommet entre la Russie, l'Allemagne, la Turquie et la France à Istanbul a été une étape importante dans le règlement syrien. À l'issue des entretiens, les parties ont noté que le développement du processus politique est nécessaire pour rétablir une vie paisible en Syrie. On forme un Comité constitutionnel.

En outre, au cours de la réunion, les dirigeants ont soutenu l’idée d’organiser une Conférence internationale sur les réfugiés, dont les travaux préparatoires se poursuivent aujourd’hui.

Rapport du représentant du Ministère russe des Affaires étrangères, Ilya Morgounov

Le 4 novembre de cette année le président syrien Bashar Assad a reçu à Damas une délégation interministérielle, dirigée par le représentant spécial du président pour le règlement du conflit en Syrie, A. Lavrentiev. Le dirigeant syrien a pris connaissance des résultats du sommet Russie-Turquie-Allemagne-France tenu à Istanbul le 27 octobre.

Bashar Assad a été informé de la préparation de la prochaine réunion internationale de haut niveau à Astana fin novembre de cette année, à laquelle il a promis d'envoyer une délégation du gouvernement syrien.

Le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU poursuit ses efforts pour changer l’approche de cette organisation à l’appui des efforts de relèvement de la Syrie. Des travaux ont été organisés avec le Secrétariat de l'ONU et les délégations de pays.

La prochaine réunion  (Russie-UE- Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés) sera organisée le 15 novembre. La Russie proposera au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés d’envisager la possibilité d’organiser des visites pour évaluer la situation sur le terrain.

Le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU à Genève a consulté les dirigeants du Conseil norvégien pour les réfugiés, sur l'initiative visant à renvoyer des réfugiés syriens. Des négociations de l’ambassade russe à Oslo avec le ministère norvégien des Affaires étrangères ont également eu lieu.

Lors d'une réunion régulière du quartier général russo-jordanien pour les réfugiés syriens, qui s'est tenue le 31 octobre à Amman, les Jordaniens ont confirmé leur intérêt pour l'élimination rapide du camp Rukban après le retour complet des réfugiés et des personnes déplacées sur le territoire de Syrie. Pour cela, Amman est prête à travailler sur la base de la «feuille de route» russe. La fermeture du camp est une question prioritaire pour les Jordaniens. Pour eux, il est nécessaire de renforcer les liens avec les résidents du camp. Le 11 novembre de cette année on organisera la réunion avec les représentants américains. L'ambassade de Russie à Amman constate l'absence d'une approche commune pour résoudre le problème de Rukban parmi les organisations internationales, présentes en Jordanie. Par exemple, PAM, UNICEF et CICR sont favorables à l'augmentation de l'aide humanitaire. Et le coordonnateur résident des Nations Unies à Amman est favorable au retour rapide des réfugiés en Syrie.

Rapport du colonel-général, Mikhail Mizintsev

Récemment, la partie norvégienne a démontré sa position active en, fournissant l’assistance à la Syrie, en reconstruisant les infrastructures et en effectuant le déminage humanitaire.  Les organisations non gouvernementales nationales norvégiennes travaillent activement sur des questions relatives à la coopération économique avec le gouvernement syrien.  Cela pourrait être un signe positif pour le début de la coopération entre le gouvernement syrien et d'autres pays européens.

Rapport du chef adjoint d’état-major de coordination interinstitutions en Syrie, Muteza Kattana.

Le gouvernement syrien s'emploie à améliorer l'environnement actuel dans toutes les provinces syriennes afin de garantir la reconstruction du pays et le retour rapide des réfugiés.

Dans le cadre de ses travaux, le président Bashar Assad a décidé d'organiser une visite d'une délégation gouvernementale dans la province Alep afin de contrôler la mise en œuvre des projets économiques et sociaux de l'État.

Des réunions ont eu lieu avec les dirigeants de la capitale économique syrienne, où ils ont identifié les besoins de la province en matière de développement du secteur des services, notamment en ce qui concerne l'enlèvement des déchets solides et le maintien de la propreté des rues.

Récemment, à cette fin, le ministère de l'Administration locale et de l'Écologie a distribué un équipement spécial aux provinces.

Afin de fournir aux services d’incendie de la gestion des urgences, 25 véhicules de lutte contre l’incendie de diverses spécialisations ont été attribués, ainsi que des équipements et du matériel spécial.

Des contrats ont été signés pour la fourniture de 200 bus qui, d’ici la fin de l’année, iront à des entreprises de transport motorisé de diverses provinces afin d’assurer le fonctionnement du transport municipal, afin de soutenir le système de transport interne.

Rapport du représentant du ministère de la Réconciliation nationale, Jany Haddur

À ce stade, les principaux efforts de notre ministère sont axés sur la protection sociale de la population.

La deuxième phase du programme national syrien d’après-conflit est en cours de préparation. Une stratégie appropriée et un plan échelonné de redressement du pays ont été mis au point. Ils comprennent plusieurs domaines, dont les principaux sont sociaux et culturels.

Aujourd'hui, nous travaillons à la création d'un centre de réhabilitation, à un soutien psychologique et à la réintégration d'anciens militants qui ont réglé leur statut et qui sont rentrés dans leur pays d'origine.  Pour ces citoyens, il existe un programme de réadaptation, ainsi qu'un soutien supplémentaire et un soutien social pour les familles déplacées.

Des travaux sont en cours pour créer un centre de surveillance et de collecte d'informations sur les phénomènes sociaux afin d'améliorer le retour d'information et les décisions prises, ainsi que pour mener des recherches sociologiques et analytiques après la crise et pour identifier les problèmes menaçant la sécurité sociale.

Des efforts sont déployés pour inciter les habitants des régions du nord-est à résoudre leurs problèmes de statut en coopération avec les autorités compétentes.

Rapport du représentant du ministère du Développement administratif, Hiby Salim.

Le ministère du Développement administratif poursuit activement les travaux de mise en œuvre du projet de redressement national approuvé par le président syrien Bashar Asad.  L’un de ses principaux objectifs est d’améliorer le fonctionnement réglementaire des pouvoirs publics locaux.

Un certain nombre de projets ont été développés pour cette activité.

Le Ministère du développement administratif doit créer trois nouveaux centres:

Centre de service des ressources humaines;

Centre de soutien aux gestionnaires et de définition de normes de qualité pour le travail administratif;

Centre de surveillance administrative.

En outre, un plan national visant à améliorer les compétences des fonctionnaires est en cours d’élaboration.

On s'emploie également à élaborer quatre projets de loi: la loi relative au service public, la loi relative à la gestion des ressources humaines, la loi relative aux administrations publiques et la loi relative aux principes et les valeurs de la fonction publique.

Rapport du gouverneur de la province Daraa de la République arabe syrienne Mohammed Khaled al-Hannous

La province de Daraa est située dans la partie sud-ouest de la République arabe syrienne. Sa superficie est de 3 730 kilomètres carrés, soit 2% de la superficie totale du pays. La population de la province avant la crise atteignait 1 327 037 personnes, soit 4.5% de la population totale du pays. Aujourd'hui, son territoire compte environ 1 100 000 habitants.

La frontière jordanienne a une longueur de 106 km et comprend deux principaux points de contrôle: Nasib et l’ancien annexe de douane de Daraa.

La province a été la cible d'agressions terroristes provenant des groupes armés. En particulier, des installations administratives et de services, des infrastructures et des biens privés ont été pillés et incendiés.

Après la libération de la province, nous avons mis en place une série de mesures prioritaires pour fournir à nos citoyens tout ce dont ils ont besoin.

125 forages, 72 tunnels à eau ont été mis en service pour assurer l'approvisionnement en eau potable des quartiers résidentiels.

Afin de fournir de l'électricité, 6 des 11 usines d'énergie électrique principales ont été restaurées et mises en service et les travaux se poursuivent sur 3 d'entre elles. On a restauré les réseaux électriques dans 62 quartiers résidentiels.

Dans le cadre de la restauration des réseaux de transmission, on a rénové le câble à fibres optiques entre Damas et Daraa, a mis en service le câble à fibres optiques entre Daraa et al-Suwayda. Des travaux sont en cours pour rétablir les communications internationales par câble avec la Jordanie.

En outre, on a mis en service un grand nombre de câbles à fibres optiques sur le territoire de la province. On a entièrement restaurée les transmissions dans 9 villes.

Des travaux de déblaiement des abattis sont en cours. C'est pourquoi, on a conclu un contrat avec un certain nombre d’entreprises d’État.

Pour la réparation des routes, un contrat a été conclu avec une filiale de la société d’État pour la construction de routes et de ponts à Daraa. On a restauré les routes dans dix villes, des travaux sont en cours dans 12 villes.

Lors de la visite du ministre de l'Administration municipale et de l'Ecologie dans la province, des subventions financières ont été octroyées pour la réparation des réseaux de routes et d'égouts, pour répondre aux besoins immédiats des unités administratives de la province, pour couvrir les dépenses du conseil municipal de Daraa, pour la défense civile, pour la fortification et la création d'emplois pour les citoyens.

Afin de fournir du pain à la population, 11 boulangeries gouvernementales ont été restaurées et lancées, soit 14 au total. On a mis en service 67 des 150 boulangeries privées.

On a restauré 108 des 127 stations de remplissage et 175 000 bouteilles de gaz sont produites chaque mois.

Dans la province, le système éducatif est rétabli. 80 des 943 écoles publiques sont en cours de rénovation. 387 écoles partiellement détruites ont été mises en service. Les matériaux de construction ont été préparés pour la restauration de 111 écoles complètement détruites. Toutes les écoles qui travaillent sont fournies de personnel d'enseignement et de tout le matériel nécessaire au processus éducatif.

Il y a 97 centres médicaux dans la province, dont 25 ont été détruits. On a restauré sept centres médicaux à Al Jizah. La rénovation partielle est réalisé dans 2 hôpitaux. 14 centres médicaux ont été mis en service dans la ville Nawa grâce à l'aide des organisations internationales.

En ce moment, nous travaillons à la restauration des villes Ataman, As-Sheikh Saad, At-Tyba, Saida.

Pour rétablir la production agricole, strictement selon le plan de développement, 45 forages sont en cours de restauration.

Rapport du chef du Centre russe pour la conciliation des parties belligérants et le contrôle du déplacement des réfugiés, lieutenant-général Vladimir Savtchenko

Au cours de la période écoulée, les points de contrôle des réfugiés ont continué de fonctionner normalement.

Au cours de la semaine écoulée, 2 156 personnes sont rentrées en République arabe syrienne depuis le territoire du Liban par les points de contrôle Jadeet-Yabus et Tell-Kalah (647 femmes et 1 099 enfants) et de la Jordanie par le point de contrôle "Nasib" - 3 085 citoyens syriens (femmes - 927, enfants - 1 562),

1 787 syriens ont retourné aux lieus de résidence:

dans la Ghouta orientale  - 258 (femmes - 77, enfants - 132).

1 529 (475 femmes et 795 enfants) citoyens et 83 unités d'équipement ont retourné aux provinces Deir-ez-Zor, Reef-Damas par le point de contrôle "al-Salhiyah".

Une aide humanitaire a été livrée dans le camp de réfugiés "Rukban". La sécurité du mouvement du convoi de 78 voitures a été assurée. Un poids total de 450 tonnes est réparti entre les réfugiés: produits alimentaires, non alimentaires, produits lessiviels et médicaments (farine de blé - 300 tonnes, ensembles alimentaires (sucre, céréales) - 100 tonnes, vêtements de saison - 7 000 ensembles, ustensiles de cuisine - 10 000 ensembles, produits de soins personnels  - 10 000 ensembles, serviettes hygiéniques - 5 000 ensembles, feuilles de plastique - 10 000 pièces, cachets de purification de l’eau - 4 000 unités, trousses de médicaments - 100 000 ensembles).

En outre, la vaccination des enfants de moins de cinq ans a été réalisée.

Au cours de la semaine, la partie russe a organisé neuf événements humanitaires. La population a reçu 3 450 ensembles alimentaires d’un poids total de 14.91 tonnes.

Au total, on a conduit 1 982 actions humanitaires. Le poids total de l’aide humanitaire livrée est 3 101.68 tonnes. 

Au total, les médecins militaires russes ont fourni des soins médicaux à 96 947 résidents du pays.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes et le contrôle des mouvements de réfugiés, ainsi que le siège de coordination pour le retour des réfugiés syriens mènent des activités conjointes en vue de la préparation de logements temporaires pour réfugiés, notamment: approvisionnement de vêtements chauds, de couvertures et de dispositifs de chauffage. La calorifugation des hébergements pour les réfugiés est en cours. Des stocks de carburant diesel sont créés.

Rapport du colonel-général, Mikhail Mizintsev

Il est nécessaire de rappeler aux citoyens syriens à l’étranger par des médias afin que même dans les régions éloignées de la Syrie, ils comprennent et sentent qu’on les attendent chez eux, où ils peuvent obtenir tout ce dont ils ont besoin du gouvernement et qui, après un emploi, pourront créer eux-mêmes des conditions décentes. pour votre vie et celle de vos familles.

Abbas Ibrahim, directeur général de la Direction de la sécurité de l'État libanais, a annoncé que ses unités subordonnées étaient disposées à assurer le retour d'au moins 200 000 citoyens syriens dans son pays d'ici la fin de l'année.

Il est nécessaire de prévoir un nombre suffisant de places pour les accueillir. De contrôler en particulier la préparation des points de réception et les équiper de tout le nécessaire pour vivre décemment. Organiser chaque jour des visites ponctuelles sur le terrain, identifier les problèmes et, en contact direct avec des collègues syriens, trouver des moyens de les résoudre.

Rapport du représentant du Ministère de l'énergie de la Fédération de Russie, Konstantin Abramov

Malgré la situation difficile en Syrie, l'assistance aux entreprises syriennes visant à restaurer le secteur pétrolier, gazier et électrique du pays se poursuit.

Dans un proche avenir, il est prévu de participer à la mise en œuvre de mesures de restauration et de modernisation de:

[Якорь] [Якорь] [Якорь] [Якорь] [Якорь] [Якорь] réseaux de transport de gaz de la Syrie;

conduite de pétrole;

quatre plus grandes centrales thermiques "Alep", "Mehardeh", "Tishrin", "Deir ez-Zor";

raffineries de pétrole, lignes électriques, puits de gaz et de pétrole.

La mise en œuvre de tous les plans de restauration et de développement de l’infrastructure énergétique en Syrie assurera l’emploi d’un nombre important de spécialistes de retour et permettra de créer les conditions nécessaires à l’instauration rapide d’une vie paisible dans le pays.

Rapport du représentant du Ministère du développement économique de la Fédération de Russie Renat Baranukov

En 2018, les échanges commerciaux entre la Russie et la Syrie ont augmenté de 34.6% par rapport à l'année dernière.

En vertu d'une ordonnance du gouvernement de la Fédération de Russie, le Ministère du développement économique de la Russie assure les fonctions de secrétariat des commissions intergouvernementales avec les pays étrangers.

Dans le cadre de la Commission permanente russo-syrienne pour la coopération commerciale, économique, scientifique et technique, le Groupe de travail sur la coopération dans le domaine de l'énergie et le Groupe de travail sur la coopération dans le domaine de l'industrie mènent des activités communes.

Des travaux communs sont actuellement en cours pour attirer des sociétés d’investisseurs en tant que résidents des zones franches économiques de la Syrie, "Hashya" et "Lattaquié".

En octobre de l’année en cours, des documents relatifs à des projets d’investissement ont été reçus de la partie syrienne, de même que des actes réglementaires et juridiques de la République arabe syrienne relatifs au commerce et aux activités économiques, qui sont en cours d’approbation par les départements et organisations russes compétents.

Rapport du colonel-général, Mikhail Mizintsev

Cette semaine, les principaux efforts devraient être centrés sur la préparation des centres d’accueil et d’hébergement des réfugiés pour les conditions hivernales. D'assurer un mode de fonctionnement normal des systèmes de support de vie pour maintenir un séjour confortable pour les citoyens syriens de retour.

Représentants des ministères des Affaires étrangères de Russie et de Syrie, je vous demande de travailler activement à associer les pays occidentaux à l'organisation d'une conférence internationale sur les réfugiés, à utiliser tous les leviers possibles pour assurer la représentativité du forum et à établir un dialogue inter-syrien pour promouvoir activement le processus politique et le lancement des travaux de la Commission constitutionnelle.

Je demande à tous les responsables du quartier général de coordination interministériel de maintenir une interaction constante sur toutes les questions liées au rétablissement de la paix et au retour des personnes temporairement déplacées. De conduire des informations de vingt-quatre heures et réagissez rapidement à toute évolution de la situation dans tous les domaines d'activité.

A travers les médias et sur Internet, il est nécessaire de continuer à transmettre à la communauté internationale, aux citoyens syriens vivant à l'étranger, des informations fiables sur le processus de revitalisation de la Syrie.

Tags:
Centre national de direction de la défense de la Fédération de Russie
1 2 3 4 5
-Not voted-
Estimer l’information sur cette page
Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node2 isCompatibilityMode=false