Plan du site Facebook Twitter Youtube Instagram VKontakte Odnoklassniki
Accueil  < Opération en Syrie  < Actualités  < En détail

07.08.2018 (15:00)

Première réunion conjointe du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés et du Quartier général interministériel de coordination pour le retour des réfugiés a eu lieu à Damas

La première réunion conjointe du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés et du Quartier général interministériel de coordination pour le retour des réfugiés a eu lieu à Damas aujourd’hui.

Les responsables des bureaux du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés aux points de contrôle frontaliers «Nasib», «Duwali»  et au point de transition des personnes déplacées «Al-Salihiyah» ont fait des rapports par la vidéoconférence.

Au cours de la réunion, le Chef du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés, général de la brigade Alexeï Tsygankov a déclaré:

«Par le décret du Gouvernement syrien du 6 août 2018, № 46, un organe de coordination interministériel a été mis en place pour organiser une interaction avec les ministères intéressés. L’objectif est de créer des conditions favorables au retour des réfugiés, d’assurer des conditions de vie décentes conformément aux capacités de l’État. Les propositions de la partie russe constituent la base de la structure du nouvel organe et de sa composition».

Le Ministre de la gestion municipale, Hussein Makhlouf a été nommé le Chef du nouvel organe. Le choix correspond également au fait que toutes les autorités exécutives dans les provinces sont subordonnées au Ministre.

«Hier, j'ai eu une réunion de travail avec M. Mahlouf», - a déclaré Alexeï Tsygankov. «Nous avons clarifié les tâches, le plan des événements les plus proches et l'ordre de coopération».

Une réunion de travail a eu lieu avec le Ministre syrien de l'éducation, Hazwan al-Waz. Lors de la réunion, les parties ont discuté des domaines de coopération dans la restauration des installations éducatives, de la définition des besoins en matériaux de construction et des équipements scolaires afin de clarifier la liste des écoles prêtes pour la nouvelle année scolaire.

Le manque d’emplois est l’un des principaux obstacles au retour à la maison. Par conséquent, la tâche la plus importante du Gouvernement syrien et du Quartier général interministériel russe de coordination est de restaurer l’infrastructure civile, y compris les installations socialement importantes. Grâce à un effort coordonné, le processus de restauration se déroule à un rythme relativement élevé.

Dix points de contrôle ont déjà été déployés: «Nasib» à la frontière syro-jordanienne; «Zemrani», «Jadeet-Yabus», «El Dabusia», «Tell-Kalah» et «Al-Qusayr» à la frontière syro-libanaise, avec l’aide du Quartier général interarmées avec le Liban pour le retour des réfugiés syriens, «Abu-ed-Duhur» et «Salhiyah» - pour les personnes déplacées, un point de contrôle aérien – «Duwali» et un point de contrôle maritime – «Banias».

Des experts de l’Agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile du Ministère des affaires intérieures de Belgique étudient les moyens de rapatrier les réfugiés syriens par voie aérienne. Il est extrêmement important d’assurer une comptabilité précise des réfugiés arrivant dans le pays.

Le Chef de la filiale du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés Vladimir Kosolapov a fait le point sur l'avancement du point de contrôle «Nasib»:

«Le point de contrôle «Nasib» à la frontière avec la Jordanie fonctionne régulièrement. Le service de jour est organisé, les ressources nécessaires en matériel sont disponibles. Au total, 318 personnes sont rentrées par le points de contrôle. (femmes - 95, enfants - 162). Il n'y a pas de questions problématiques».

Le Chef de la filiale du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés Andreï Pervov a fait le point sur l'avancement du point de contrôle «Salhiyah»:

 «Le point de contrôle «Salhiyah» fonctionne depuis le 1 août. L'interaction avec les autorités syriennes a été organisée pour résoudre rapidement les problèmes émergents. L'administration est nommée, le service est assuré 24 heures sur 24. Le point de contrôle à l'heure actuelle est en mesure d'assurer la réception, la distribution et l'envoi de 800 personnes chaque jour. Il n'y a pas de questions problématiques».

Le Chef de la filiale du Centre russe d'accueil, de distribution et d'hébergement des réfugiés Roman Tchebotarev a fait le point sur l'avancement du point de contrôle aérien «Duwali»:

«Le point de contrôle «Duwali» fonctionne régulièrement. Le service de jour est organisé, les ressources nécessaires en matériel sont disponibles. Il n'y a pas de questions problématiques».

1 2 3 4 5
-Not voted-
Estimer l’information sur cette page
Post cette histoire à LiveJournal Post cette histoire à twitter Post cette histoire à ВКонтакте Post cette histoire à FaceBook
ServerCode=node2 isCompatibilityMode=false